La trahison tue la joie de vivre !

Notez cet article

 

La trahison, même involontaire, tue, à coup sûr, la joie de vivre !
Je ne parle pas de la trahison de l’autre ; mais de la trahison de soi-même.
Qui engendre une peur irraisonnée, une forme de paranoïa parfois.
“Connais-toi toi-même et tu connaîtras le monde et les dieux”
ou encore :
“tu aimeras ton prochain comme toi-même”
Je l’ai déjà dit par ailleurs, le “comme toi-même” est la condition sine qua non à la prétention d’aimer l’autre : “à l’identique à soi-même”.
Ces deux citations complémentaires, démontrent à quel point la peur de soi engendre la peur de l’autre.
Il suffit d’observer ses manifestations : racisme, xénophobie, individualisme etc.
De même que les jeux de rôles que l’on s’oblige à jouer.
Tout cela n’est que lâcheté, car incapacité au dialogue, à la confrontation
Conditions de la connaissance de l’autre, et de la construction de notre propre individualité parmi les individualités des autres.
Car l’autre c’est nous, comme nous sommes l’autre.
Pourquoi en avoir peur ?
Exclure l’autre c’est s’exclure soi-même

 

Leave a Reply