Sucer la moelle de la vie

Notez cet article

« Je partis dans les bois pour vivre sans me hâter.
Je voulais vivre intensément et sucer la moelle de la vie.
Je voulais chasser tout ce qui dénaturait la vie.
Et ne pas, quand je viendrai à mourir, découvrir que je n’aurai pas vécu. »

(Henry David Thoreau)

.

Laisser un commentaire