On soutient plus rien !

Notez cet article

 

Sully disait :

« Pâturage et labourage sont les deux mamelles de la France ».

Aujourd’hui, plus que jamais, nous avons pris l’habitude de soutenir des causes, et de préférence, celles dont on cause.

Personnellement je soutiens la recherche, contre la connerie (afin de trouver un remède pour me soigner).

Et pendant ce temps, nos pauvres agriculteurs, qui ne sont pas une cause dont on cause, ont bien du mal à joindre les deux bouts (des mamelles ?)
Bien du mal à nous nourrir correctement, alors même, qu’on le veuille ou pas, qu’ils sont à la base de notre alimentation.

Alors oui, sur les réseaux, beaucoup soutiennent, à coup de « pas cap’ de publier ça sur ton mur », ou « partagez c’est pour une bonne cause ».

Même les bourrins insupportables et surpayés du foot, sont soutenus ; c’est peu dire !

Tout le monde soutient quelque chose, de bonne foi pour la plupart, j’en suis certain.

Mais alors, pourquoi est-ce tout se casse la gueule,
alors que tout est « soutenu » ?

Soutenons la gravité, vite avant que le monde lui même ne tombe dans la vacuité vaniteuse de ses habitants.

Mais cause toujours… tu m’intéresses !

(Eric Iankovsky)

.

Leave a Reply