Encore un fils de ministre donneur de leçon… exemplaire

Notez cet article

 

Thomas Fabius : le drôle de parcours d’un fils de ministre – metronews Papa, j’ai encore raté une occasion de me faire discret… Le fils du ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius renoue cette semaine avec la rubrique faits divers. L’an dernier, Thomas Fabius avait été arrêté pour avoir forcé un passage de police à Paris. Ce vendredi, on apprend qu’il a été placé en garde à vue mardi à Nanterre dans le cadre d’une enquête pour « faux », « escroquerie » et « blanchiment ». Une information judiciaire avait été ouverte en 2013 pour éclaircir d’importants mouvements de fonds qui pourraient avoir transité par ses comptes. Les enquêteurs s’intéressent notamment à l’acquisition en 2012 d’un appartement à Paris, qui avait fait l’objet d’un signalement à la cellule anti-blanchiment de Bercy, Tracfin. A 33 ans, le jeune homme, qui n’était même pas assujetti à l’impôt sur le revenu, a néanmoins pu s’offrir un immense appartement de 280 m2 dans un quartier huppé de la capitale, pour 7 millions d’euros. Le Point a rapporté qu’il aurait malgré tout indiqué à un agent immobilier disposer d’un « budget de 7,5 millions d’euros, en partie gagné au jeu ». Et d’où viendrait le reste ? Le cabinet du ministre des Affaires étrangères a assuré que son fiston n’avait « bénéficié d’aucune donation ou héritage familial ». L’intéressé, lui, a expliqué avoir contracté un prêt bancaire garanti par sa société TF Conseils. Mais, les résultats de celle-ci, consultés par metronews, ne présentent guère un profil susceptible de cautionner un tel prêt : déficitaire de 2007 à 2009, elle a affiché un bénéfice de 92.532 euros en 2010 et de 11.880 euros seulement en 2011… » name= »description
VOIR L’ARTICLE INTEGRAL

 

Leave a Reply