La voix qui dit vis !

Notez cet article

 

Enfin je l’écoute
Car de tous mes jours
Elle fut souffrance.
Hurlant tant et tant,

Eveillant mes doutes,
Encore et toujours
Jusqu’être aux transes.
L’oreille se tend

En vain, me déroute.
Jusqu’au point du jour,
La délivrance,
Enfin je l’entends :

Ma voix qui dit vis
E. Iankovsky (2000)

 

Leave a Reply