Puisqu’on vous le dit !

Une petite blague :

Un homme et son épouse ont un accident de voiture.
Conduits à l’hôpital, elle n’a rien et lui est très gravement blessé.
Le médecin se tourne vers la femme et lui fait signe « c’est la fin ! »
Le monsieur se redresse vivement « mais non je ne suis pas mort ! »
et sa femme : « tais-toi » le docteur il sait mieux que toi !

Allez, une autre :

Des contribuables français, ont de plus en plus de mal à boucler leurs fins de
mois, lorsqu’ils y arrivent, ce qui est de plus en plus rare.
L’insee, relayée par les médias, leur prouve, par de savants calculs,
que leur pouvoir d’achat a augmenté.

Les contribuables rouspètent « ça n’est pas vrai ! » car, ça n’est pas ce qu’ils vivent.

l’insee et les médias : « mais bien sûr que si, puisqu’on vous le dit ! »


Mise à jour : après avoir écrit cet article, je tombe sur un numéro des Echos, à paraître ; le comble de la démonstration de mauvaise foi.

Pour arriver à leurs fins et tenter de nous prouver qu’ils ont raisons, ils ont comparé les prix depuis 2001, en minutes de SMIC
nécessaires pour se procurer un bien.

SAUF QUE, pour que cette idée, au demeurant intéressante, fonctionne, il aurait fallu prendre en compte l’évolution du SMIC dans le même
temps. Or tout le monde sait, que le SMIC n’a pas évolué au même rythme que les prix.
Par ailleurs, pour estimer réellement le pouvoir d’achat, il faudrait aussi inclure les coût de tout ce qui est inévitable :
impôts, taxes, gaz, électricité, carburant etc.
Et là encore, ces coûts ont explosé.

Ces graphiques n’ont donc aucune valeur, dans la mesure où ils ne tiennent compte que d’une seule donnée dans le calcul !

Les Echos – Audit de la France

Source: www.lesechos.fr/infographie/2017_audit_france/

Leave a Reply