Les tous pourris, d’un monde vertueux… selon eux !

Si vous écoutez bien, on pourrait croire qu’il parle de n’importe lequel de nos politiques, tellement c’est vrai !

 

« Travaillant pour elle seule, exploitant pour elle seule, massacrant pour elle seule, il lui est nécessaire de faire croire qu’elle travaille, qu’elle exploite, qu’elle massacre pour le bien final de l’humanité. Elle doit faire croire qu’elle est juste. Et elle-même doit le croire. »
Paul Nizan, « Les chiens de garde », 1932

 

Les chants de la République – Conteste.fr

Conteste.fr

Source: conteste.fr/2185

Leave a Reply