L’esbroufe du 4 avril : des attaques perso, rien sur le fond !

…/…
Ceci n’est guère étonnant. Emmanuel Macron parle aux « gagnants » de la mondialisation, à ceux qui profitent de ce système. Inversement, le discours de Mme Marine le Pen et celui de M. Jean-Luc Mélenchon s’adresse prioritairement aux perdants de ce système, à ceux qui habitent dans les zones abandonnées ou en cours d’abandon par l’Etat, bref dans la « France périphérique » ou celle des nouvelles fractures sociales de Christophe Guilluy
…/…

 

Candidats du peuple!

Le débat télévisé du mardi 4 avril laisse un sentiment mitigé, même s’il y a eu quelques moments de vérité. Trop souvent, les uns et les autres s’en sont pris à la personne de…

Source: russeurope.hypotheses.org/5879

Leave a Reply