L’abstention est une lâcheté anti-démocratique !

Les abstentionnistes, prétendent ne pas voter par rejet des candidats en lisse.

Or le vote blanc est exactement ce que le démocratie met à notre disposition, lorsqu’aucun des candidats nous convient.

S’abstenir revient donc à dire que l’on se désintéresse non pas des candidats, mais de l’élection elle-même : donc de la démocratie.

Quant à ceux qui prétendent que voter ne change rien à la situation, ils ne respectent tout simplement pas le principe démocratique qui consiste à accepter la voix de la majorité.
Certes ça n’est pas très agréable de « perdre », mais c’est le jeux.
De toute façon, ne pas voter n’aura jamais aucune chance de faire changer les choses, la preuve depuis que l’abstention se porte bien en France.

L’abstention ne donne donc qu’un seul droit, celui de la fermer ensuite, puisqu’on refuse de participer au
jeux de la démocratie.

Voter blanc consiste à exprimer son opinion ; certes encore une promesse non tenue de le comptabiliser,
mais cette expression laisse une trace, et donne le droit de s’exprimer ensuite.

Contrairement à d’autres, jamais je ne permettrai de dicter aux autres leur vote : bien sûr, cela ne m’empêche pas d’exprimer mon opinion, mais ça n’est QUE mon opinion et juste mon droit de m’exprimer.

Mais trop de gens sont morts et meurent encore aujourd’hui pour le droit de vote ; il n’est pas possible, lorsqu’on se prétend démocrate, de mépriser tout ce sang versé.
(Eric Iankovsky)

Leave a Reply