Jusqu’où ira la connerie ?

“La merde a de l’avenir, et vous verrez qu’un jour on en fera des discours !”
(Céline)

Ce matin lundi, j’arrive Gare St Jean pour prendre mon tram ; une vingtaine d’abrutis glandeurs avec leur joli gilet, vous obligent à valider sur le quai, mais, précisons, à 10 mètres du tram.

Bon citoyen (oui les fraudeurs ne viennent pas jusque là quand ils voient tout ce gaspillage), je valide mais,
impossible de monter car le tram est archi-bondé.
J’attendrai donc le prochain.
Sauf que celui-ci ne démarre pas, et pour cause, panne sur la ligne : tout le monde descend !!

Un décérébré sans argument, essaye de prouver son utilité en me proposant une “solution” avec 4 ou 5 changements en faisant le tour de Bordeaux (là j’en rajoute à peine), bref RDV manqué.
Là le groupe de lâches, sentant la colère, se défile en vitesse.

Nous avons déjà les potiches en jaune de la SNCF, payées à entretenir le bordel du parvis de la gare (à cause des voitures qui font n’importe quoi et bloquent souvent tout le trafic), potiches qui ne servent à strictement rien, car ils ne font strictement rien !

Nous avons aussi les trams et bus qui circulent à vide, histoire, peut-être, de justifier le budget carburants ?

Et devinez à qui on demande de faire des économies ?
Certainement pas à cette clique de bourrins inutiles, qui non contents de se nourrir sur notre dos, nous pourrissent la vie !

Le pire, c’est que, du coup j’avais le temps d’aller me faire rembourser mon billet, mais combien ont du y renoncer ?

Ca doit rapporter la connerie semble-t’il !?

La merde a de l’avenir…

Et bien, nous y sommes !

Leave a Reply