La France une succursale, où le droit d’expression tué par le politiquement correct !

On savait que la France était aux mains de l’oligarchie européenne, vendue par nos politiques, depuis des décennies, qui nous assènent que c’est pour notre bien.

C’est fou comme j’ai peur dès que l’on me veut du bien.
Je garde toujours en tête que la routes des enfers est pavée de bonnes intentions.

Aujourd’hui, je constate qu’elle est aussi devenue la succursale de l’amérique !

Une amérique qui nous est vendue par les artistes, depuis des décennies, comme le nouvel eldorado, où tout est mieux.

Oubliant le taux de pauvreté, le taux de criminalité, la malbouffe et le nivellement par le bas.

Le tout emballé avec des paillettes.

Ceux qui me lisent savent que je viens d’encourir les foudres de facebook, pour avoir publié un “trou du cul” en très gros plan, si bien qu’il n’était pas identifiable par un oeil non averti.
Cette publication n’étant accessible que par mes “amis facebook”.

Malgré mes explications, la menace de fermer mon compte m’a contraint à supprimer la publication.

Je suis parfaitement conscient que mes publications ont une audience très restreinte, et que, même si elles sont partagées, je suis très loin d’être une menace pour le politiquement correct.

Cependant, si la censure s’en prend à un insignifiant et confidentiel auteur, qui n’est qu’un grain de sable qui constitue une partie de la plage, si peu à peu l’on supprime un nombre croissant de grains de sable, il n’y aura bientôt plus de plage.

Ce matin, alors que les charlie hebdo, jouissent d’une protection discrète mais efficace, publiant à tout va des provocations gratuites, insultantes et sans aucune valeur informative ou même subversive, le journal Siné Mensuel (qui, en son temps eu quelques déboire avec ledit charlie), est censuré lorsqu’il dénonce l’esclavage moderne.

C’est grave, très grave !

Stupéfaction et colère, la une de Siné Mensuel censurée – La Rédaction

Stupéfaction et colère, la une de Siné Mensuel censurée – La Rédaction

La une de Siné Mensuel a été censurée par Facebook. Notre page était indisponible le 7 décembre au matin jusqu’à ce que nous retirions la une dessinée par Berth du mois de décembre. Celle-ci représente un Père Noël ayant dans sa hotte des esclaves. Avec pour titre : à Noël « offrez-vous un esclave ! » Est-il possible …

Source: www.sinemensuel.com/communique/stupefaction-colere-de-sine-mensuel-censuree/

 

Leave a Reply