Vengeance ?

Notez cet article

Je n’ai JAMAIS été rancunier !

Mais aujourd’hui, je me pose la question : Vais-je expérimenter la vengeance ?

Quelques heures encore pour décider de succomber, ou non, à la tentation.

Quelqu’un, qui avait tout compris, m’a dit « je ne suis pas Dieu pour pardonner » !?
Mais Dieu aurait dit, la « vengeance est mienne » et « pardonnez à ceux qui vos ont offensé »…

Quoi qu’il en soit la vengeance nous parait toujours méritée ; l’est-elle ?
Sera-t’elle proportionnée au mal qui nous a été fait ?

Impossible de répondre puisque nous sommes juge et partie !

La question qui suit inévitablement la première est de savoir si la satisfaction sera à la hauteur ?
Ou si le fait de perdre un peu plus de son âme, d’une manière délibérée et froide, ne conduira pas irrémédiablement au remords ?

Et quelle sera la pénitence ?

Y prendrais-je goût ?

 

One comment

  1. Non !

    Mon expérimentation n’a pas fonctionné, sans doute car étant novice, j’ai « foiré » mon coup :
    J’avais préparé une « petite » vengeance sans conséquence et, par erreur, j’en ai doublé la portée 🙁
    Ca n’a pas eu de conséquence, excepté un goût amer qui n’ajoute rien à ma nature profonde !
    Ainsi, comme je l’ai dit par ailleurs, j’ai eu cette confirmation (encore ?) :

    « Les regrets ou les remords, parfois les deux, ont un coût… que l’on paye toujours trop tard ! »

Leave a Reply